FLASH: Uberall lance le 'Near Me' 360: un outil puissant pour comparer sa performance au benchmark de l'industrie En savoir plus

La navigation mobile : le secteur d’avenir de la mobilité connectée

Depuis longtemps, le guidage d’une position actuelle à une destination précise n'est plus un défi pour les systèmes de navigation. L’avenir appartient désormais aux systèmes en temps réel, à la recherche intelligente et à la navigation intuitive. Pour tout cela, une base uniforme est requise, constituée de données de localisation correctes.

Lorsqu’en décembre 2015, les grands concurrents BMW, Audi et Daimler se sont réunis pour acquérir le service de cartographie américain HERE de Nokia, un murmure traversa le secteur de la mobilité. À l’annonce du prix de vente de 2,8 milliards d’euros, suivit un second murmure. Qu’est-ce qui incite des concurrents à investir ensemble dans une entreprise et de surcroît, pour une somme aussi importante ? Réponse : les données.

Et plus précisément, les données cartographiques. Les applications et services de carte reposent en effet sur des données cartographiques dont l’acquisition est onéreuse et laborieuse. En effet, même les géants se procurent leurs données auprès de seulement trois entreprises : tomtom, HERE et Google.

Les données de localisation : l’élément essentiel de la mobilité connectée

Selon les indications de la société, les données cartographiques de HERE se trouvent dans plus de 1 milliard d’appareils du monde entier, des smartphones, aux ordinateurs, en passant par les systèmes de navigation installés dans les véhicules de toutes les catégories - de Mazda à Mercedes. tomtom, le fabricant européen des Pays-Bas qui est aussi le plus petit sur le marché, est cependant utilisé entre autres dans des modèles de la société Volkswagen AG (Skoda, Seat, VW, Audi). Avec un milliard d’utilisateurs, Google Maps est sans conteste le leader du domaine des services de carte. Il est possible d’envoyer à la plupart des appareils de navigation ce qu’on appelle les POI (ou points d’intérêt), soit les adresses de Google Maps. La navigation peut elle même être effectuée avec ces appareils.

image

Toutefois, depuis longtemps, la navigation d’une adresse à l'autre ne représente plus le sujet de préoccupation des services de carte. Leur centre d’intérêt porte à présent sur les données en vue d’une conduite autonome qui dépend d’informations correctes en temps réel. Il s’agit de nouveaux modèles d’activité pour les entreprises basées sur la localisation.

Les données de navigation de plus en plus importantes auprès des personnes sans voiture

Chez DriveNow, le plus grand fournisseur de service d'autopartage d’Allemagne (service commun de BMW et Sixt), des offres de la chaîne de supermarchés REWE sont par exemple affichées lorsque que le conducteur passe devant un magasin REWE. Les Location Based Services (LBS) ou services basés sur la localisation ne sont donc pas seulement réservés aux smartphones mais constituent également un facteur de croissance pour le secteur automobile. Tous les clients qui ne possèdent pas leur propre voiture peuvent y accéder via l'autopartage. Dans une voiture connectée qui sait par exemple quand son réservoir sera vide ou sa batterie déchargée, la présence ou l’absence de données de localisation relatives aux stations-service ou aux bornes de recharge peut faire toute la différence.

Avec Uberall, vous entrez vos données de localisation dans les trois services (tomtom, HERE et Google) et obtenez ainsi pratiquement 100% de couverture du marché des services de carte. Vous garantissez alors que vos activités, sites et filiales peuvent être trouvés par vos clients (futurs).

La tendance de la recherche vocale dans la voiture ne doit pas non plus être sous-estimée. L’époque où les conducteurs effectuaient nerveusement pendant le trajet des réglages dans leur système de navigation est quasiment révolue. Aujourd’hui, les destinations sont saisies par commande vocale. La recherche du type de lieu est ici particulièrement importante : de nombreuses publicités montrent à quel point il est devenu facile de rechercher « le prochain restaurant ». Veillez pour cela à que vos adresses soient toujours affectées des types de lieu et des mots clés adaptés afin que les clients puissent les trouver sans problème.

La mise en réseau croissante des appareils apporte également des innovations dans le domaine automobile. Ainsi, la fonction de partage simple permet par exemple d’envoyer des positions de Google Maps au véhicule. Et ce, pas seulement à sa propre voiture, mais également à celle des fournisseurs de service d'autopartage ou aux applications de taxi. Il est donc fondamental de garantir l’exactitude et la cohérence des données de localisation sur de multiples plateformes. C’est la seule façon pour vous de parer à toute éventualité. Et dans le futur ? Même les véhicules autonomes doivent savoir où aller.

image

Enfin, penchons-nous sur l’avenir avec les voitures sans conducteur. Ces véhicules connectés intelligemment se déplacent en toute autonomie. Ils sont capables de vous emmener au travail, d'aller chercher vos courses (commandées préalablement sur le site internet de votre supermarché), de se rendre au garage pour leur contrôle technique (car ils connaissent les intervalles de maintenance et votre garage préféré) ou d’aller chercher les enfants à l’école pour les conduire au club de sport. Est-ce une vision utopique ? De tels projets pilotes sont déjà en cours. Tous ces services ont juste un besoin fondamental commun, à savoir : l’exactitude et la cohérence des données de localisation.


Pour plus d’informations sur l’utilisation d’Uberall, veuillez nous contacter à l’adresse hello@uberall.com.

Posted by Uberall

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible sur notre site web. Pour en savoir plus, cliquez-ici. En continuant à utiliser ce site, vous nous donnez votre consentement.

X