Faire face au COVID-19 : tout ce que vous devez savoir – Nos Informations Coronavirus

3 raisons pour lesquelles les entreprises échouent à optimiser leurs points de vente pour la recherche vocale

La semaine dernière, nous avons publié une étude inédite sur la recherche vocale, basée sur l’analyse de 73 000 établissements commerciaux et leur niveau d’optimisation pour la recherche vocale dans les 37 annuaires les plus pertinents pour le Voice Search.


Cette semaine, nous vous dévoilons quelques-unes des principales conclusions du rapport et revenons sur les erreurs les plus courantes en matière de référencement vocal. Découvrez également les étapes à suivre pour vous assurer que votre entreprise soit correctement préparée pour la révolution à venir.


Premiers résultats de l'étude sur la recherche vocale

Seuls 4% des points de vente étudiés ont été correctement optimisés sur Google et Yelp - les deux annuaires les plus influents pour le classement de la recherche vocale. Cela signifie que seuls quelques commerces seront en mesure d’apparaître dans les résultats des requêtes vocales.

Pourquoi les entreprises échouent à optimiser leurs établissements pour la recherche vocale

1. Une majorité d’établissements affichent des informations incorrectes sur Google et Yelp

Google et Yelp sont les grands influenceurs de la recherche vocale. Ils représentent à eux seuls près de 80% des facteurs de Voice Search Readiness car les assistants vocaux se basent directement sur leurs données pour répondre aux requêtes des consommateurs.

Pourtant, une grande majorité des implantations analysées dans le cadre du Voice Search Readiness Report présentent des informations erronées ou des omissions sur leurs profils Google et Yelp, ce qui signifie qu’une grande majorité de commerces sont invisibles pour les consommateurs qui utilisent Google, Cortana ou Alexa.

Par ailleurs, Google et Yelp ne sont pas uniquement pertinents pour la recherche vocale. Ils sont également les grands influenceurs des recherches dont l’intention est locale. Cela signifie que les marques qui veulent rester compétitives pour les requêtes de recherche de proximité, peu importe qu'il s'agisse de requête conversationnelles ou textuelles, ne peuvent pas ignorer ces deux plateformes.

Recommandation : complétez correctement vos profils sur Google et Yelp

Si vous souhaitez que votre entreprise soit optimisée pour la recherche vocale, l'une des premières actions à effectuer, et aussi l'une des plus simples, est de vous assurer que les informations de l’ensemble de vos profils Google et Yelp soient complétées et exactes.

D’après nos analystes, Google et Yelp représentent environ 80% de notre score pour être "Voice Search Ready".  En inscrivant correctement chacun de vos points de vente sur Google et Yelp, vous augmenterez donc significativement votre visibilité dans la recherche vocale.


En effet, la cohérence et l’exactitude des informations que vous saisissez dans les annuaires augmentent la confiance des moteurs de recherche envers votre marque. Ces derniers sauront vous en remercier en vous plaçant en tête des résultats de recherche vocale.

2. Plus d’établissements = Plus de profils = Plus grande marge d’erreur

Si seuls 4 % de tous les commerces disposent d’informations commerciales correctes sur Google et Yelp, il est fort probable que vos points de vente affichent eux-aussi des informations incorrectes ou manquantes en ligne.


Après avoir élargi l'analyse aux 37 annuaires ayant le plus d’impact sur la recherche vocale, et examiné la complétude des profils présents sur ces plateformes, nous avons constaté que:


●      Près de 50 % des profils indiquent des horaires d’ouverture erronés ou manquants

●      Près d'un tiers des profils redirigent vers un site web erroné ou manquant

●      Près de 25 % des établissements n’ont pas de nom ou un nom erroné

●      Près de 20 % de tous les référencements ont un nom de rue erroné ou manquant

Le problème des grandes enseignes

Pour une entreprise ayant un seul site commercial, l'optimisation sur Google et Yelp implique l’inscription exhaustive et correcte de son point de vente dans deux annuaires.


Pour une entreprise qui dispose d’un réseau de 100 points de vente, l'optimisation sur Google et Yelp implique le référencement de 100 établissements commerciaux dans deux annuaires, soit 200 profils web différents, et ainsi de suite...


Plus le nombre d’établissement d’une marque est élevé, plus la gestion de son image en ligne se complexifie et plus il est probable qu’elle commette des erreurs, affiche des incohérences ou oublie des informations sur ses profils.


La gestion de dizaines, voire de centaines, de sites commerciaux correspond à créer et mettre à jour manuellement des milliers de fiche établissements : une tâche qui peut rapidement devenir ingérable sans aide extérieure.


Les entreprises ont généralement conscience qu'elles sont trop grandes pour s'occuper seules de ces tâches. Mais alors, pourquoi devraient elles faire du marketing local une priorité ?

Recommandation : faire du SEO et du reputation management une priorité dans votre stratégie marketing

Premièrement, la publication d’informations incorrectes en ligne (horaires d'ouverture, adresse, site Web, etc.) auront un impact négatif sur votre classement dans la recherche locale.


En effet, lorsqu'un client n’est pas en mesure de trouver votre entreprise ou se retrouve face à des renseignements inexacts, il perd confiance en votre marque et peut être tenté de laisser un commentaire négatif. Il n'est donc pas surprenant que les moteurs de recherche aient fait de l'exactitude des informations et des commentaires un facteur d’influence de premier plan dans le classement de la recherche locale : car ils impactent directement sur l'expérience client.



Il existe différents moyens de déterminer la santé de votre marque en ligne et d’identifier les potentielles erreurs sur chacun de vos profils. Par exemple, cet outil de vérification de présence en ligne peut déterminer dans quelle mesure votre entreprise est optimisée pour la recherche locale:

presence checker france

3. Les entreprises gèrent seules leur présence en ligne

Parmi les 73 000 sites commerciaux analysés, seuls 4% étaient prêts à atteindre les consommateurs effectuant des recherches vocales en ligne. Et parmi les entreprises parfaitement référencées, les grandes entreprises sont les plus susceptibles d’avoir des informations exactes (39,1%), suivies par les entreprises de taille moyenne (36,4%) et les PME (24,6%).

Bien que les PME n’ayant qu’une seule implantation soient les plus optimisées pour la recherche vocale sans l’aide d’un prestataire spécialisée, elles sont aussi les moins susceptibles d’apparaître dans la recherche vocale en général.

Autre fait intéressant, même si les grandes entreprises soient les plus optimisées pour la recherche vocale, il est très peu probable qu'elles aient été en mesure de le faire sans un tiers spécialisé.

En effet, le Voice Search Readiness Report 2019 a démontré que 93 % des implantations parfaitement optimisées ont recours à des services externes pour gérer leurs entrées dans plusieurs annuaires. En incluant les PME dans cette analyse, ce n'est pas beaucoup mieux : ce chiffre n'est que de 76,5%.

En conclusion, si les entreprises ne collaborent pas avec un fournisseur spécialisé dans l’optimisation de leur visibilité en ligne, il est peu probable qu'elles apparaissent dans les résultats des requêtes de recherche vocales ou locales.

Les entreprises ont-elles besoin d’une optimisation pour la recherche vocale, quelle que soit leur taille ?


●      21 % des consommateurs utilisent la recherche vocale au moins une fois par semaine

●      80 % des consommateurs recherchent en ligne des biens et services locaux

●      Les téléphones portables représentent 60% de toutes les recherches


Sans optimisation pour la recherche locale, vous passerez à côté d’une grande part d’internautes qui recherche en ligne des offres d'achat hors ligne.

Recommandation : utiliser un outil pour booster le trafic Web-to-Store

Les entreprises qui souhaitent adopter une approche marketing omnicanal doivent gérer correctement leurs informations locales dans tous les annuaires pertinents pour la recherche vocale et locale.


Le point fort de cette approche est qu'elle permet aux marques de contrôler le parcours client entre les mondes en ligne et hors ligne, leur offrant ainsi une expérience d’achat transparente et sans couture.

Le Uberall Voice Search Readiness Report 2019 fournit une analyse en pourcentage établissant le niveau d'optimisation des entreprises sur toutes les plateformes et annuaires en ligne.


Pour bénéficier d'une analyse gratuite de votre présence en ligne, contactez nos experts. Vous pouvez également télécharger le rapport complet plus de statistiques et des conseils pratiques pour apprendre à optimiser votre commerce.

cvoice search readiness report download

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible sur notre site web. Pour en savoir plus, cliquez-ici. En continuant à utiliser ce site, vous nous donnez votre consentement.

X