Selon notre étude, 82% déclarent vouloir continuer à faire leurs achats localement | En savoir plus

Consommation : Le local a la côte

Selon une étude Uberall, 82% des répondants continueront de consommer local même après la pandémie. 

Paris, le 23 juin 2021 - A l'approche des soldes, le débat s'intensifie entre magasins physiques et E-commerce sur la question des réductions. En effet, les sites proposent déjà des rabais avant la période des soldes. Une pratique perçue comme déloyale mais pas nécessairement suivie par les consommateurs qui priorisent l’achat en local. Les consommateurs ne sont pas drastiques dans leur manière d'acheter mais privilégient plutôt une hybridation de leurs modes de consommation. C’est ce qu’a essayé de comprendre Uberall, leader mondial des solutions SaaS de marketing de proximité. L’entreprise a mené une enquête sur “le nouveau visage du marketing local” auprès de 4 000 consommateurs et analysé la performance en ligne de plus de 80 000 PME/ETI de sa base de données aux USA, en France, au UK et en Allemagne. Cette étude révèle notamment que 82% des répondants continueront de consommer local même après la pandémie. 


1- Le digital pour booster l’engagement local

Les entreprises ont dû revoir, compléter leurs informations et/ou améliorer leur référencement en ligne autant que possible pour répondre aux clients. D’après l’étude, le nombre moyen d'actions sur les caractéristiques locales d'un établissement (itinéraire pour se rendre au magasin, clic sur appel ou visite du site web) a augmenté de 11 %. En tête de file se trouvent la France et le Royaume-Uni qui sont les pays dont le nombre de clics a connu la plus forte augmentation avec une valeur de +42%, tandis que les chiffres allemands et américains, eux, sont restés stables.
Un travail fastidieux pour les entreprises mais nécessaire pour assurer la continuité de leurs services en magasins et en ligne, pour délivrer un parcours client omnicanal des plus fluide. 

2- Le retail, la finance et les services parmi les meilleurs élèves 

En avance par rapport à certains secteurs, le retail, la finance et les services ont accéléré leur effort de digitalisation durant la pandémie. Cette tactique leur a permis d’augmenter leurs clics moyens en convertissant plus facilement via les clics sur appel et sur site web.
Dans le retail, l'engagement a augmenté de 18%, avec notamment à une hausse des appels téléphoniques et des clics sur les sites web. Dans les services financiers, c’est une augmentation de  10% par rapport à l'année précédente qui a été enregistrée, tandis que les échanges téléphoniques ont bondi de 29%. Alors que pour le secteur des services, même si le nombre de clics sur itinéraire n'a pas bougé, les appels téléphoniques et les clics sur le site Web ont augmenté respectivement de 46 % et de 48 %. 

3 - Le futur du local 

Résolus à acheter davantage en ligne lors de la pandémie, les consommateurs commencent petit à petit à adopter des comportements d’achat selon de nombreux paramètres. Respectivement, 82 % d’entre eux continueront à faire leurs achats localement : 43 % prévoient de faire la plupart de leurs achats en magasin, tandis que 33 % feront preuve de souplesse et prendront leur décision d'achat en fonction du prix, de la disponibilité et de la facilité. Seuls 6 % ne sont pas certains de leurs préférences futures. Si la majorité des consommateurs préféreront toujours faire leurs achats localement, d’autres continueront d’acheter en ligne. Les entreprises ne peuvent l'ignorer et doivent élaborer leur présence en ligne et hors ligne pour répondre à l’hybridation des modes de consommation. 



À propos de Uberall

Uberall aide les entreprises à offrir une ‘Near Me’ Brand Experience unique à leurs clients locaux en les engageant à chaque étape du nouveau parcours d’achat. Avec la plateforme, elles maîtrisent tous les points de contact entre établissements physiques et consommateurs locaux : de la recherche ‘Near Me’ à la conversion Online-to-Offline en passant par l’engagement et la fidélisation. Elles sont en mesure d’optimiser leurs référencements locaux et de maintenir la conversation digitale dans un écosystème croissant de 125+ moteurs de recherche, annuaires en ligne, applications, services cartographiques etc.

La société, fondée en 2013, a établi son siège social à Berlin et a ouvert des bureaux à Paris, Londres, Amsterdam, San Francisco, Detroit et Montréal. Elle compte parmi ses clients des marques internationales toutes industries confondues et maintient des partenariats de confiance avec des entreprises leaders du digital. Pour en savoir plus, rendez-vous sur uberall.com 

Contact presse : Ballou France

Alexandre Haghdoust & Marguerite Missiaen

uberall@balloupr.com  - +33 1 42 22 24 10

Laure Buttolo