FLASH: Uberall lance le 'Near Me' 360: un outil puissant pour comparer sa performance au benchmark de l'industrie En savoir plus

Tout ce que vous devez savoir sur l’optimisation pour la recherche vocale (Check-list)


Optimiser vos contenus pour le voice search permettra à vos profils web d'apparaître lors des requêtes vocales, mais également pour n’importe quel type de recherche en ligne. Une telle démarche suppose de s’intéresser à trois aspects : vos profils sur les annuaires, la création de contenu et l’optimisation de votre site web. Uberall vous guide pas à pas pour une optimisation 360 de votre présence en ligne.


Découvrez les trois étapes d’une démarche d’optimisation pour la recherche vocale. Celle-ci contribuera à améliorer votre présence en ligne quel que soit le type de requête formulée par les consommateurs : vocale, locale ou recherche de contenus longs organiques.

1. Optimisation de vos profils web

Pour les marques qui souhaitent augmenter le trafic dans leurs points de vente physiques, référencer leurs établissements sur les principaux annuaires en ligne est une étape indispensable.

Selon une étude Uberall, 82 % des consommateurs recherchent d’abord en ligne les points de vente « à proximité » avant de se rendre en magasin. De récentes données Google montrent par ailleurs que 20 % des recherches faites sur mobile sont des recherches vocales.

Afin de toucher ces consommateurs, vous devez prêter une attention toute particulière à la précision des informations renseignées pour chacun de vos établissements sur les différents annuaires qui influent sur la recherche vocale.

Vérifiez la cohérence et l’exactitude de vos profils sur les annuaires  

  1. Renseignez les informations concernant vos établissements - (dénomination commerciale, adresse, numéro de téléphone, horaires d’ouverture, site internet, code postal, etc.) sur les annuaires les plus pertinents pour la recherche vocale.
  2. Assurez-vous de l’exactitude de ces informations pour chacun de vos établissements  - Les horaires d’ouverture sont-elles les bonnes ? Avez-vous  récemment fermé ou relocalisé un établissement ? (un point déterminant pour accroître le facteur confiance des moteurs de recherche !).
  3. Vérifiez que les informations sont cohérentes d’un établissement à l’autre – Y-a-t-il des variations dans la dénomination commerciale ? Si oui, c’est l'erreur la plus courante que font les enseignes sur internet. Par exemple, si votre dénomination commerciale est « Maison Blanche », il se peut que vous apparaissiez sous ce nom sur Google My Business mais soyez référencé sous celui de « La Maison Blanche SARL » sur votre profil Facebook. La cohérence est primordiale. Assurez-vous que toutes les informations concernant vos établissements sont à jour et ne présentent pas de variation d’un annuaire à l’autre.
  4. Soyez référencé sur les annuaires les plus importants – Recenser et mettre à jour manuellement les informations pour un établissement sur 30 annuaires différents prend du temps et est difficilement gérable – a fortiori si vous avez plusieurs points de vente. C’est pourquoi il est préférable de commencer par cibler les annuaires à forte autorité, ce qui nous amène à la partie suivante...  

Les 37 annuaires les plus importants pour la recherche vocale

Dans notre dernière étude sur la recherche vocale, nous avons identifié 37 annuaires comme étant les plus pertinents pour obtenir un positionnement dans les résultats de recherche vocale et locale. Être correctement référencé, et de manière cohérente, sur trois de ces annuaires – Google, Yelp et Facebook  – permettait d’obtenir un score VSR (niveau de préparation à la recherche vocale) de 90 %.

En effet, après avoir analysé de 73 000 établissements commerciaux, nous avons découvert que seuls 4 % de ces établissements étaient référencés correctement et de manière cohérente sur Google, Yelp et Facebook.

Vous avez peut-être un profil sur chacun de ces trois annuaires, mais ces profils sont-ils exacts ?

Pourquoi 90 % de l’optimisation pour la recherche vocale sur les moteurs de recherche passe par ces trois annuaires ?

  1. Google – Etre référencé sur Google doit être votre première priorité quel que soit le mode de recherche concerné, donc y compris pour la recherche vocale. Ce moteur de recherche alimente en effet l’assistant Google ainsi que Siri, et détient près de 90 % de parts de marché.
  2. Yelp – Les avis Yelp alimentent Bing et les assistants virtuels comme Alexa, Siri et Cortana. Les avis sont un élément de confiance qui influe fortement le positionnement dans les résultats aux requêtes vocales et locales sur les moteurs de recherche – notamment lorsque la requête est de type qualitative, comme « quel est le meilleur café près de chez moi ».
  3. Facebook – L’autre grand acteur sur le marché des réseaux sociaux. A l'ère des contenus hyper-personnalisés, l'impact des pages marque uniques diminue. Entre-temps, les pages Lieux Facebook sont devenues plus populaires et offrent la possibilité d'adapter le contenu et la communication aux besoins individuels de chaque établissement. La réponse aux avis Facebook a également son rôle à jouer car ceux-ci sont directement pris en compte par les assistants vocaux.

Avoir des profils exacts et cohérents sur ces trois annuaires vous garantit non seulement un score VSR (niveau de préparation à la recherche vocale) de 90 %, mais vous permet également d’améliorer la visibilité de votre référencement naturel sur le local-3-pack de Google et, en définitive, accroît vos chances d’être vu par des consommateurs qui recherchent les biens et services que vous fournissez dans la zone qui les intéresse.

Si vous souhaitez obtenir un score de 90 % d’optimisation pour la recherche vocale sur tous les annuaires, cliquez sur les liens ci-dessous et renseignez le plus précisément et de manière cohérente les profils de vos établissements sur Google, Yelp et Facebook.   

Créez votre profil Google My Business ici

Créez votre profil Yelp Business ici

Créez votre profil Facebook Business ici

Si vous avez déjà renseigné ces profils, vérifiez l'exactitude des données entrées. Vous pouvez également utiliser notre outil Analyse de présence en ligne afin d'évaluer la visibilité de vos établissements sur les annuaires les plus pertinents pour les recherches vocales et locales.

2. Optimisation de votre contenu

Avant d’optimiser votre entreprise pour la recherche vocale, vous devez tout d’abord comprendre en quoi consiste ce type de recherche. Pour cela, utilisez votre outil de recherche de mots-clés, ou trouvez-en un qui vous convienne.

Comprendre comment les consommateurs formulent leurs requêtes

Prenons un exemple. Après avoir effectué une recherche par mot-clé pour « restaurants à proximité » (cette requête a un volume de recherche élevé : 6,2  millions par mois), nous trouvons le mot-clé de longue traîne « quels restaurants sont ouverts le 31 décembre près de chez moi »  (volume de recherche : 7 400).

Il n’est pas garanti que cette requête fasse l’objet d’une recherche vocale mais la probabilité est grande. Les recherches vocales adoptent plus volontiers le ton de la conversation car les utilisateurs tendent à parler à leur assistant de recherche vocale comme s’ils parlaient à une personne réelle. Il est donc logique de présumer que la requête la plus développée et la plus proche du ton de la conversation est celle qui sera privilégiée pour une recherche vocale.

De la même manière, après avoir trouvé l’outil de recherche de mots-clés qui vous convient le mieux, recherchez sur internet des requêtes de consommateurs en vous basant sur ce que vous savez de votre consommateur cible et de ses motivations, et en gardant à l’esprit que les personnes n’écrivent pas de la même manière qu’elles ne parlent.

Répondez à l’intention de recherche du client et du consommateur

Une fois que vous aurez identifié les mots-clés susceptibles d’être utilisés par les consommateurs pour chercher votre produit ou service sur internet, construisez une page FAQ sur votre site web qui réponde à leurs requêtes.

Une des meilleures stratégies d’optimisation pour la recherche vocale consiste également à créer des FAQ grâce à Google Q&A dans votre compte Google My Business. Cela vous permettra d’atteindre les consommateurs qui effectuent des recherches vocales locales plus spécifiques intégrant des mots-clés de longue traîne.

Une étude de Backlinko a démontré qu’une requête vocale type était composée de 29 mots  - parfait pour une page FAQ. Créer des réponses courtes aux requêtes les plus fréquemment posées en ligne par les consommateurs augmentera donc vos chance de figurer dans les snippets de réponse.

40,7 % des réponses aux requêtes vocales figurent en effet dans les snippets. Il convient donc de vous assurer que vous avez répondu à ces requêtes, en respectant la règle des 29 mots.

Les réponses aux requêtes vocales doivent figurer dans le corps du texte et non dans le titre

Pour créer du contenu qui ait une chance de figurer en bonne place dans les résultats aux requêtes vocales, privilégiez le placement de réponses brèves et concises dans le corps du texte.

Selon Backlinko, moins de 2 % des résultats de recherche vocale contiennent le mot-clé exact dans le titre. Cela est sans doute dû au fait que les requêtes vocales sont longues et adoptent le ton de la conversation, ce qui est peu compatible avec le contenu des titres.

Utilisez les mots-clés dans le corps du texte et essayez de répondre à l’intention de l’utilisateur en rédigeant des réponses courtes, directes et susceptibles d’être retenues par un assistant de recherche vocale.

3. Optimisation de votre site web

Par « optimisation du site web » il faut comprendre « optimisation mobile-first ». La plupart des requêtes vocales étant soumises depuis des appareils mobiles, un site web responsive est une étape clé de votre démarche d'optimisation.

Google pénalise les sites non-optimisés, quel que soit le type de recherche effectuée, au même titre que tout ce qui impacte négativement l’expérience de recherche de l’utilisateur. En matière d’optimisation digitale, veillez à toujours articuler vos efforts d’optimisation autour des questions suivantes :

  • Est-ce que je réponds à l’intention de recherche de l’utilisateur ?
  • Est-ce que je garantis une expérience agréable à l’utilisateur ?

Si vous pouvez répondre par l’affirmative à ces deux questions, vos efforts d’optimisation vont sans aucun doute dans la bonne direction.

L’importance de la vitesse de chargement de votre site

La vitesse de chargement d’une requête vocale standard est de 4,6 secondes – soit 52 % plus rapide que celle d’une page moyenne.

Si vous voulez positionner votre site dans les premiers résultats de recherche vocale (ou de tout autre type de recherche), vous devez vous assurer que la vitesse de chargement de votre site est inférieure à cette vitesse de référence de 4,6 secondes. C’est non seulement essentiel pour que votre contenu soit pris en compte par les moteurs de recherche et aille alimenter les assistants de recherche vocale, mais c’est également capital pour éviter que les internautes ne quittent votre site dès la première page – ce point est un indicateur clé pour Google que votre site ne répond pas à l’intention de l’utilisateur.

Structurez vos données

Les données structurées sont essentiellement des balises qui organisent les informations disponibles sur votre site, informations qui renseignent les moteurs de recherche sur la structure de votre site et les aident à organiser la façon dont apparaît votre contenu dans les résultats.

Il est difficile de mesurer  l’impact des données structurées sur le positionnement dans les résultats de recherche, mais le but du jeu étant de répondre à l’intention de l’utilisateur, plus vous pourrez transmettre d’informations aux internautes qui parcourent les résultats des moteur de recherche, plus vous sortirez du lot et plus l’utilisateur sera tenté de cliquer sur votre lien.

Sur l’image ci-dessus, le deuxième résultat doit clairement son positionnement à ses données structurées car il fait apparaître :

  • Un système d’appréciation par étoile
  • Le nombre d’avis
  • Le temps nécessaire à la réalisation de la recette.

Vous pouvez tester vos données structurées à l’aide de l’outil de test de données structurées Google.

Optimisation pour la recherche vocale : la check-list

Vous hésitez encore à optimiser vos contenus pour la recherche vocale ? Ne vous posez plus la question. Quel que soit votre sentiment ou celui de votre entreprise sur l’intérêt de cette technologie à l'heure actuelle, les faits sont là :

  • Un consommateur sur 5 utilise déjà la recherche vocale chaque semaine
  • Optimiser votre entreprise pour la recherche vocale permettra également de l’optimiser pour tout autre type de recherche

Dans le cadre du Voice Search Readiness Report, nous avons élaboré une check-list détaillant toutes les étapes d’une démarche d’optimisation pour cette technologie, étapes décrites en partie, mais non en intégralité, dans le présent article.

Vous recherchez un guide qui vous explique pas à pas comment optimiser votre entreprise pour la recherche vocale ? Téléchargez notre check-list d’optimisation pour la recherche vocale.