Faire face au COVID-19 : tout ce que vous devez savoir – Nos Informations Coronavirus

5 mesures à prendre immédiatement pour réagir face au COVID-19

La vitesse à laquelle l’épidémie de COVID-19 a bouleversé notre quotidien est inédite. Pour surmonter cette épreuve, il est nécessaire de prendre des mesures adaptées en matière de communication, de coopération et de créativité. 

En Europe et aux États-Unis, les gouvernements imposent de nouvelles restrictions pour ralentir la propagation du virus et limiter le nombre de cas. Mais la distanciation sociale, le télétravail et les incertitudes qui demeurent ont déjà eu un impact significatif sur l’activité économique. Ce ralentissement commence à toucher les PME qui ne disposent souvent pas de réserves financières ni de lignes de crédit importantes. Mais le coronavirus va également avoir un impact sur les plus grandes entreprises : le marché du B2B et les investissements connaissent en effet une baisse sans précédent à travers le monde. 

Quels sont les moyens dont disposent les entreprises et que doivent-elles mettre en œuvre pour faire face à la crise ? La réponse varie notamment en fonction de votre secteur et de votre positionnement sur le marché. Que vous soyez une marque d’envergure nationale avec 1 000 filiales ou une PME n’en comptant qu’une seule, découvrez ici 5 mesures d’ordre général que vous pouvez mettre en œuvre. 

Communiquez avec vos clients. Les clients reçoivent ces jours-ci de très nombreux e-mails concernant le COVID-19 de la part de pratiquement toutes les entreprises avec lesquelles ils interagissent. Ne leur faites pas parvenir un autre de ces messages rédigés de façon mécanique. Vous devez absolument être authentique : ne communiquez pas de façon trop générique et tâchez de ne pas vous donner une trop grande importance non plus. 

Contentez-vous d’expliquer à vos clients ce qu’il se passe de manière simple et directe. Vous suspendez les ventes de vos produits ou vos activités en magasin, mais restez présents en ligne et continuez à assurer vos livraisons ? Expliquez à vos clients comment ils peuvent se procurer vos produits ou bénéficier de vos services pendant cette fermeture temporaire ou durant la période de confinement.

Un petit nombre d’entreprises considère cette pandémie comme une occasion d’augmenter leur chiffre d’affaires ou de séduire de nouveaux clients. Si tel est le cas, tant mieux. Attention cependant à ce que votre message « nous sommes là pour vous » ne soit pas perçu comme un argumentaire commercial. En quoi pouvez-vous vous être utile ? Qu’est-ce que cela implique pour vos clients, dont beaucoup connaissent les mêmes difficultés que vous ? 

Votre stratégie de communication doit également être plurielle et multicanale. Utilisez vos comptes sur les réseaux sociaux pour faire parvenir à vos clients des informations utiles et adaptées. Pour vous, ce sera également l’occasion de renforcer votre communauté. Mais ne soyez pas trop entreprenant : vos clients doivent gérer leurs propres problèmes. Essayez de vous mettre à leur place. Votre communication s’adresse à vos clients, pas à vous. 

Mettez à jour vos informations. Vous avez des magasins, des distributeurs ou d’autres filiales ayant réduit leurs horaires d’ouverture ou fermant temporairement ? Alors, pensez à mettre à jour ces informations dans « Google My Business ». Google sera la première source d’information que les clients consulteront pour savoir si votre commerce est ouvert ou pour trouver les filiales encore en activité. (Cette mise à jour est facile si vous êtes un client de Uberall.) 

Google a également publié un certain nombre de recommandations pour les entreprises ayant des établissements affectés par le COVID-19. Il est notamment recommandé de modifier la description de l’activité afin de tenir compte des changements affectant vos services ou la disponibilité de produits, de mettre au besoin à jour les numéros de téléphone (comme pour une hotline, par exemple), d’utiliser les posts Google pour communiquer des mises à jour ou des promotions et, le cas échéant, d’utiliser les « Questions et Réponses » (semblables aux FAQs) pour répondre aux questions les plus fréquentes de vos clients. 

Il peut également être intéressant de créer une nouvelle FAQ sur votre site pour évoquer les changements imposés par le coronavirus. En fonction de son contenu, cette FAQ peut même améliorer votre référencement. 

Reconsidérez votre marketing. Repensez vos campagnes marketing. Certains responsables du marketing gèlent leurs budgets publicitaires en attendant le second semestre, là où ils anticipent un regain de dépenses ou un retour de la demande. Cette approche peut se justifier, mais un excès de prudence n’est pas nécessairement la meilleure chose à faire non plus. 

C’est en effet peut-être l’occasion d’être plus actif au niveau du SEO ou du modèle publicitaire CPC afin d’améliorer la visibilité de votre produit ou de votre marque. Pour vous, la mise en retrait de vos concurrents peut-être l’occasion de placer vos pions. Le moment est peut-être venu de rendre plus visible votre offre de e-commerce. Mais tout dépend bien entendu de votre situation. 

Réfléchissez avant de vous mettre en retrait ou en avant : vous devez évaluer le positionnement de vos concurrents et envisager plusieurs scénarios. Vous devez dans tous les cas renoncer à utiliser le coronavirus comme une occasion de réaliser des ventes. 

Collaborez avec vos employés. Si le télétravail est désormais courant, il ne s’est cependant pas encore imposé dans tous les secteurs. Le télétravail procure de la flexibilité là où il est possible de le mettre en œuvre. Dans certains cas, il permet même d’améliorer la productivité. Il peut cependant aussi être un fardeau lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes en équipe, de collaborer et d’être créatif. 

Ni les appels ni les vidéoconférences ne peuvent vraiment remplacer une communication interpersonnelle, même s’ils sont très utiles lorsque toute rencontre est impossible. Il existe de nombreux outils de collaboration et de téléconférence performants (Google Hangouts, Zoom, Slack, Loom etc.). Plusieurs de ces entreprises proposent des outils gratuits ou des services premium gratuits en ce moment-même. 

Certaines personnes en télétravail peuvent se sentir déconnectées. Assurez la cohésion des équipes avec des communications régulières ainsi que des outils de collaboration et des vidéos. Vos collaborateurs auront tendance à se connecter pour compenser l’isolation sociale qu’ils peuvent ressentir chez eux ou parce qu’ils sont contraints de bousculer leur routine de travail. Uberall met en place une pause café virtuelle quotidienne afin de partager ses idées et de rester en contact. 

Si beaucoup de collaborateurs sont actuellement anxieux et distraits, ces derniers peuvent aussi vous proposer de nouvelles idées et vous inspirer. Faites appel à la créativité de vos employés pour améliorer vos processus ainsi que le service client. Ces derniers auront de bonnes idées. Au-delà de l’apport intrinsèque lié à ces suggestions, vous pourrez probablement renforcer leur investissement et leur remonter le moral, deux points essentiels pour maintenir la productivité en cette période où planent de nombreux doutes. 

Soyez créatif. Les crises peuvent parfois nous contraindre à innover pour satisfaire nos clients ou pour générer de nouvelles affaires. Faute de mieux, la crise actuelle incite à être créatif et à résoudre des problèmes, que l’on soit une grande entreprise ou une PME. 

À titre d’exemple, l’annulation de nombreux salons professionnels en 2020 est à l’origine d’une multitude d’expériences en matière d’événements virtuels. Elle incite à inventer de nouvelles méthodes de diffusion de contenu qui visent à compenser l’impossibilité qu’ont les personnes de se rencontrer. Certaines PME font preuve de créativité en utilisant des chèques cadeaux qui leur permettent de remplir leurs caisses. Et de nombreuses entreprises qui ne vendaient jusqu’à présent qu’occasionnellement en ligne sont aujourd’hui contraintes de développer davantage cette activité. Un autre exemple est celui des services de livraison de courses ayant créé des protocoles de livraison « sans contact » pour minimiser le risque auquel sont exposés les livreurs et les clients. Et les exemples sont légion. 

Ces solutions ne sont pas idéales : il s’agit seulement de suggestions pour contribuer à entamer des échanges en interne et en externe. Il est également important de ne pas perdre espoir. Les entreprises à la fois investies, créatives et s’efforçant d’aider leur clientèle peuvent sortir confortées de cette épreuve. 

Et pour conclure : prenez bien soin de vous.


Par Greg Sterling

Posted by Uberall

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible sur notre site web. Pour en savoir plus, cliquez-ici. En continuant à utiliser ce site, vous nous donnez votre consentement.

X